Me suis portée volontaire pour les stages de remise à niveau pendant les vacances.

Voilà, tout est dit, j'ai expié ma faute... Pourquoi toute cette dramaturgie vous demandez vous?

Et bien, c'est à dire qu'en ce moment, chaque fois que j' "avoue" être volontaire, j'ai le droit aux regards en coin, à celui qui essaie de dire : à cause de toi, nous allons tous travailler pendant les vacances l'année prochaine, tu es le maillon faible, notre JUDAS !

Bah oui mais bon, c'est soi je fais ce stage, soit je pars pas en vacances cet été alors...

Faut dire qu'à 20€ de l'heure c'est très tentant ! Oui, oui, il y a aussi le Acadomia, mais bon, pas envie qu'une boîte s'engraisse sur le dos de mon labeur et puis bon, le black, je suis pas devenue fonctionnaire pour tomber dans la magouille !!! Et les colonies me diriez-vous? NON MAIS CA VA PAS???? quand j'ai eu mon concours je me suis dis : plus jamais le smig et encore moins les heures sup' non payées. Et puis, ces petits boulots au smig, si on les pique aux étudiants, il leur reste quoi?

Et faut arrêter aussi de dire que c'est le début de la fin, de toute façon l'année prochaines les heure libérées va bien falloir les utiliser et devinez quoi? ben pour ceux qu'on suivi elles sont destinées en partie à faire du soutien...

Alors c'est bon, arrêtons de chaque côté de nous trouver des excuses, je fais le stage parceque j'ai besoin d'argent et non parceque je pense que ca va révolutionner les enfants et vous ne les faites pas parceque vous avez pas envie et non au nom de votre intégrité !